Fil d'information Réouverture des salles

Cette page reprend les dernières alertes mail adressées par la FNCF aux salles.


Alerte mail la plus récente :

Alerte mail FNCF du 29 mai 2020

Chers adhérents,

Depuis hier soir et l’annonce de la réouverture des salles, certains d’entre vous nous ont alertés sur la nécessité de disposer au plus tôt du Guide sanitaire de réouverture élaboré par la Fédération.

Malheureusement, sa validation par les Pouvoirs Publics, qui devait avoir lieu aujourd’hui, a été repoussée au début de la semaine prochaine.

Les mesures qui y figurent sont désormais à l’étude pour une validation finale par la cellule nationale en charge du déconfinement.

Soyez assurés que, dès que ces mesures seront validées, et nous l’espérons dans le délai le plus court, nous vous les ferons parvenir en urgence.

Vous les communiquer avant validation exposerait notre secteur à une grande confusion, notamment médiatique, si nous devions par la suite modifier nos recommandations à la demande de la cellule nationale en charge du déconfinement.

Ce document sera accompagné de documents très pratiques :

  • Mise en œuvre opérationnelle des recommandations sanitaires

  • Foire Aux Questions vous permettant de répondre aux salariés, aux médias et aux spectateurs 

  • Procédure de redémarrage des cabines de projection et des caisses informatiques


Soyez assurés que nous comprenons vos interrogations dans cette situation d’urgence et que nous faisons tout pour y répondre au plus vite.


En restant à votre disposition. 


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF



Alerte mail FNCF du 29 mai 2020


Chers adhérents,

Nous reviendrons vers vous en fin d’après-midi aujourd’hui concernant toutes les informations disponibles liées à la réouverture des salles et à propos desquelles vous vous interrogez.

Le calendrier de réouverture nous contraints à accélérer notre retroplanning et à vous informer en premier lieu du dispositif de communication sur lequel nous travaillons depuis plusieurs semaines.

La Fédération va en effet mettre en place un dispositif média d’envergure destiné à informer le public de la réouverture des salles, comprenant la diffusion d’un film publicitaire sur les chaînes nationales de télévision et la mise à disposition d’affiches qui pourront être mises en place dans les réseaux d’affichage 120x176 de vos villes.


- Dispositif Campagne TV :

La Fédération va accompagner cette réouverture avec une campagne publicitaire inédite et d’une importance inégalée sur les chaînes nationales avec la diffusion aux heures de grande écoute, d’un spot publicitaire spécialement créé et qui annoncera la réouverture des cinémas en incitant les spectateurs à retrouver le chemin des salles obscures. Fruit des travaux de la Commission Promotion de la Fédération, ce spot publicitaire de 30 secondes est actuellement en préproduction et sera tourné la semaine prochaine. Nous reviendrons vers vous très prochainement pour vous présenter ce dispositif.


- Dispositif Affichage Réseau urbain :

Une affiche spéciale est en cours de création pour annoncer de manière très lisible que les cinémas sont ouverts.

Des affiches papier au format 120x176 vont être éditées pour déployer cette campagne en affichage urbain. Il s’agit de la communication externe à votre cinéma. La destination est l’affichage en réseau urbain (de type Clear Channel, Decaux…) dont le format est plus haut que le format classique 120x160.

Comme vous le savez, la plupart des villes disposent en effet d’un réseau de mobilier d’affichage publicitaire urbain 120x176. Dans la plupart des cas, une partie des faces est à la disposition des communes pour la communication les concernant. Sur ces faces « municipales », on peut envisager que l’annulation de manifestations annuelles laissera des disponibilités cet été ce qui représentera autant d’opportunités pour les salles pour communiquer gracieusement. Il est important d’être le plus visible dans les rues de nos villes.

Pour cela, le dispositif que nous avons imaginé avec certains d’entre vous, est très simple.

Etape 1 :

Il vous revient de contacter au plus vite votre ville
(ou la communauté d’agglomération), par téléphone ou par mail, pour la solliciter afin de disposer gratuitement de ces faces libres. Au vu des difficultés que les salles de cinéma rencontrent, cette aide devrait être reconnue comme un soutien légitime de la municipalité. Afin de vous faire gagner du temps, vous trouverez en cliquant sur ce lien un modèle de courrier de demande, à adapter à votre cinéma et à votre situation.


Etape 2 :

Il est ensuite indispensable de déterminer très rapidement avec votre ville, le nombre d’affiches qui pourront être posées, leur date de pose et les éventuelles contraintes (attention à intégrer le « ralentissement » de certains services l’été).


Etape 3 :

Deux partenaires historiques des cinémas vous accompagnent dans la mise en place de ce dispositif :

  • BNP Paribas souhaite aider les salles de cinémas pour leur réouverture et vous offre l’impression des affiches

  • Sonis gère les commandes, les stocks et la logistique d’envoi.

Nous vous proposons de pouvoir disposer des affiches nécessaires selon l’organisation suivante :

  1. Précommandez les affiches AVANT LE MERCREDI 10 JUIN sur le site de Sonis https://www.sonis.fr/ (comme vous le faites pour une commande d’affiches de film). Pour déterminer le tirage de ces affiches, votre commande doit être faite impérativement avant cette date.

Grâce à l’apport de BNP Paribas et Sonis, seuls les frais de port sont à la charge des salles.

  1. L’envoi par Sonis s’effectuera dans la foulée de l’impression pour une livraison à votre salle avant le 22 juin.

  2. Il vous revient ensuite de remettre les affiches aux services de la ville en charge de la pose (rappel : intégrer le « ralentissement » de certains services l’été).


Ces affiches sont disponibles uniquement au format 120x176, roulées recto-verso pour un rendu optimal en rétroéclairé. Elles ne comportent pas de dates.

L’objectif est que vous puissiez voir cet affichage mis en place dans la période de la réouverture mais aussi et surtout qu’il puisse rester en place le plus longtemps possible cet été.

Le visuel sera décliné dans tous les formats numériques habituels pour la communication vers vos réseaux sociaux.

A noter que la Fédération est en parallèle en cours de négociation avec les grandes entreprises nationales d’affichage pour disposer de faces sur les réseaux nationaux.

La Fédération remercie très chaleureusement BNP Paribas et Sonis pour leur aide et leur apport essentiels à la réouverture des salles.

En restant à votre disposition. 


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF



Alerte mail FNCF du 28 mai 2020

Chers adhérents,

Le Premier Ministre a annoncé aujourd’hui la réouverture des salles de cinéma à partir du 22 juin.

Cette réouverture se fera dans les conditions prévues par le guide sanitaire élaboré par la FNCF.

Les mesures qui y figurent font l’objet d’un guide très complet, validé par les organisations de salariés, et sont à l’étude par les Ministères de la Santé, du Travail, de la Culture et de l’Economie.

Dès que ces mesures seront validées, nous vous les ferons parvenir en priorité : les salles de cinéma seront donc prêtes à accueillir les spectateurs dès leur réouverture dans des conditions de sécurité sanitaire optimums et dans le respect de la distanciation physique dans les cinémas.

Par ailleurs, le CNC nous a confirmé qu’il travaille à des aides financières sectorielles qui constitueront un premier soutien au redémarrage de l’activité des salles, mais qui devront être suivies par un ambitieux plan de relance pour restaurer l’équilibre économique de notre filière.

Le communiqué de presse de la Fédération sur la réouverture des cinémas est téléchargeable en cliquant sur ce lien.


En restant à votre disposition. 


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF

 



Alerte mail FNCF du 15 mai 2020

Chers adhérents,

Comme nous le faisons depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Mesures sociales :

Dans un communiqué de presse du 14 mai, la branche Risques professionnels de l'Assurance maladie a annoncé la création, à partir du 18 mai, d'une subvention « Prévention Covid » pour aider les entreprises de moins de 50 salariés à financer des équipements de protection contre le Covid-19.

Cette subvention permet de financer jusqu’à 50% de l’investissement effectué par l’entreprise pour s’équiper en matériels permettant d’isoler le poste de travail des salariés exposés au risque sanitaire, de faire respecter les distances entre les collaborateurs et/ou les publics accueillis et en installations permanentes ou temporaires.

Le montant de la subvention versée par la caisse régionale est limité à 5000 euros par demande et l’octroi de cette aide est conditionné à un montant minimum d’investissement de 1000 euros HT. Cette aide est valable pour les achats ou locations d’équipements de protection réalisés par les entreprises du 14 mars au 31 juillet 2020. Pour prendre connaissance des conditions d’attribution de cette aide, nous vous invitons à cliquer sur ce lien ou à vous rendre sur le site ameli.fr/entreprise.

Par ailleurs, dans un communiqué de presse du 12 mai dernier, l’Agirc-Arrco a annoncé la mise en place d’une aide exceptionnelle pour les salariés et les dirigeants salariés du secteur privé rencontrant des difficultés financières. Cette aide circonstanciée sera allouée une fois et pourra atteindre 1500 euros en fonction de la situation du demandeur. Cette aide individuelle exceptionnelle sera mise en œuvre jusqu’à fin juillet dans un premier temps. Pour plus de précisions, veuillez cliquer sur ce lien.

Enfin, l’ordonnance n°2020-560 du 13 mai 2020, parue au Journal Officiel du 14 mai, neutralise l'impact de la prolongation de l'état d'urgence sanitaire sur la suspension ou le report des élections professionnelles dans les entreprises. Ce texte précise ainsi que lorsque l'employeur a engagé le processus d’organisation des élections professionnelles, celui-ci est suspendu à compter du 12 mars 2020 et jusqu'au 31 août 2020 inclus. S’il ne l’a pas encore fait alors qu’il y était tenu, l’employeur devra engager le processus électoral entre le 24 mai et le 31 août 2020 inclus.

Les informations mises en ligne sur le site de la Fédération sont en cours d’actualisation en vue d’intégrer et préciser ces différents points.


En restant à votre disposition.

Bien à vous,



L'équipe de la FNCF
 



Alerte mail FNCF du 14 mai 2020


Chers adhérents,

Comme nous le faisons depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Décisions concernant le secteur de la Culture au Comité interministériel du Tourisme :

Comme nous vous l’avions annoncé lors de notre alerte mail du 27 avril, un Comité interministériel du Tourisme s’est réuni aujourd’hui pour fixer un certain nombre de mesures qui s’appliqueront également au secteur de la Culture et donc aux cinémas.

Ce comité a confirmé les mesures suivantes :

  • La possibilité de recourir à l’activité partielle sera maintenue jusqu’à la fin du mois de septembre 2020 et pourra rester ouverte au-delà dans des conditions qui seront revues le cas échéant ;

  • Le fonds de solidarité restera ouvert aux entreprises de ces secteurs jusqu’à la fin de l’année 2020 et ses conditions d’accès seront élargies aux entreprises des secteurs concernés ayant jusqu’à 20 salariés et 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, et le plafond des subventions pouvant être versées dans le cadre du second volet du fonds sera porté à 10 000 euros ;

  • Une exonération de cotisations sociales s’appliquera aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME) de ces secteurs pendant la période de fermeture, de mars à juin, et s’appliquera automatiquement à toutes ces entreprises, qu’elles aient déjà acquitté ou non leurs cotisations. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises de ces secteurs ne bénéficiant pas de l’exonération automatique pourront obtenir des étalements longs des charges sociales et fiscales reportées et, au cas par cas, solliciter des annulations de dette en fonction de leur situation financière ;

  • Les collectivités locales qui le souhaiteront pourront alléger des 2/3 la cotisation foncière des entreprises du secteur et l’Etat en financera la moitié ;

  • Un guichet unique numérique est mis en place pour faciliter ces démarches sur http://www.plan-tourisme.fr/ ;

  • Les banques pourront accorder un report des échéances de crédit jusqu’à 12 mois au lieu de 6 aux entreprises du secteur ;


Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces mesures dans le dossier de presse du Comité interministériel du Tourisme.

Ces mesures sont des annonces qui ne sont pas encore traduites dans la réglementation ou des accords avec les banques ou les collectivités, nous vous informerons lorsque cela sera le cas.


- Cinéma en plein air et drive-in :

La Fédération des cinémas a adressé aujourd’hui un message au CNC concernant les séances de Drive-In et les séances en plein air :

« A titre liminaire, nous regrettons que la réflexion d’aujourd’hui se déroule sans connaitre les conditions de la relance de l’activité à moyen terme et le soutien financier immédiat que l’Etat entend apporter à la réouverture des salles et aux distributeurs sur les premiers mois de la reprise de l’activité.
Sur ce dernier point, nous soulignons à nouveau l’urgence à ce que le CNC apporte des réponses aux préoccupations des professionnels.

Nous réitérons notre disponibilité pour travailler avec vous sur ces deux points.

Concernant le plein air traditionnel, les conditions sanitaires imposées à notre pays doivent amener le CNC à n’autoriser aucune de ces manifestations :

  • Interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes.

  • Fermeture des salles de cinéma et réouverture à terme sous réserve de validation de fiches métier par la DGS/DGT pour garantir la sécurité sanitaire du public (ce qui n’est bien sûr pas le cas des organisateurs de plein air).

  • Impossibilité de garantir les règles de distanciation physique lors d’une telle manifestation alors que le public sera nombreux, libre de ses déplacements, sans que l’organisateur ne puisse jamais le contrôler.

  • Nécessité de cohérence de la réglementation et de son application pour un spectacle très proche : pourquoi laisser fermer des lieux plus sûrs et plus encadrés et ouvrir des manifestations où aucune règle ne peut être respectée ?

  • Risque sanitaire majeur rendu possible par une autorisation que le CNC accorderait, et par conséquent risque majeur pour les salles de cinéma qui pâtiraient en communication comme par la réaction des pouvoirs publics qui prolongeraient la fermeture des cinémas.

  • Utilisation de l’argent public pour des manifestations événementielles alors que les collectivités devraient le concentrer sur la réouverture des salles.


Nous vous demandons donc de n’autoriser aucune projection en plein air, notamment au titre de l’alinéa 2 de l’article L 214-6 du code du cinéma qui prévoit de tenir compte de la situation locale de l'exploitation.

Concernant les drive-ins :

Nous demandons l’application extrêmement stricte du dispositif réglementaire en vigueur.

  • Garantie du respect des conditions sanitaires par la validation par la DGS/DGT d’un protocole sanitaire précis, à l’identique de l’ensemble des branches professionnelles de notre pays. Il n’y a aucune raison que ces initiatives échappent à la règle générale et mettent en péril les spectateurs et les salariés. Ce protocole devra être consultable.

  • Application très stricte de la procédure d’autorisation et notamment des avis en DRAC avec consultation obligatoire du groupe d’experts (compte tenu de la situation particulière de la période actuelle et de la nécessité de tenir compte de la situation locale de l'exploitation).

  • Engagement de la collectivité sur un plan de soutien des salles de cinéma locales transmis au CNC.


La FNCF regrette profondément les dégâts médiatiques et économiques que provoqueront ces manifestations qui détournent les spectateurs, les médias, l’administration locale et nationale du seul combat à mener : la réouverture des salles, seul lieu structurant et pérenne de la culture cinématographique. »


En restant à votre disposition.

Bien à vous,



L'équipe de la FNCF
 



Pour accéder aux alertes mail précédentes, cliquez sur ce lien.



 

COPYRIGHT FÉDÉRATION NATIONALE DES CINÉMAS FRANÇAIS | MENTIONS LÉGALES | CONCEPTION : PALINDROME